Nouvelles

Côté Cour Côté Jardin tire sa révérence

Message de Stéphanie Maunay, présidente du conseil d’administration

C’est avec regret et une profonde tristesse que nous vous annonçons la fermeture définitive de Côté Cour Côté Jardin, l’organisme faisant face à de trop grands défis à relever.

Nous savions que 2022 marquerait un important tournant pour l’organisme, sa directrice générale et co-fondatrice, Marie-France Verdi, prenant sa retraite. C’était donc un pan de l’histoire de Côté Cour Côté Jardin qui s’achevait après plus de 20 ans de travail, d’investissement et de dévouement pour rendre les arts et la culture accessibles aux jeunes afin qu’ils puissent s’exprimer à travers la danse et le théâtre particulièrement. Nous ne savions pas que 2022 marquerait la fin de Côté Cour Côté Jardin.

Le conseil d’administration a dû prendre des décisions difficiles au cours des dernières semaines et celle de fermer l’organisme est la plus déchirante. Nous aurions vivement souhaité poursuivre la mission de CCCJ, nous avons envisagé tous les scénarios possibles et malgré le travail acharné de toute l’équipe et l’attachement de la communauté, des jeunes et de leurs parents pour l’organisme, 2023 s’annonce trop difficile, avec une relance post COVID-19 tardant à se concrétiser. Le moment est donc venu de s’arrêter, de dire merci et surtout de souligner tout ce qui a été réalisé ces 20 dernières années.

Côté Cour Côté Jardin aura formé des générations d’artistes en herbe, suscité des vocations, éveillé une conscience pour les arts et la culture au sein de nombreux jeunes, de leur famille et dans le milieu éducatif, que ce soit dans les cours, les troupes, les ateliers, les spectacles, les camps artistiques ou par le biais de  projets de  médiation culturelle.

Un immense merci à vous tous et toutes qui avez fait de Côté Cour et Côté Jardin ce qu’il est devenu.

Un immense merci aux membres du personnel, aux artistes, enseignants, qui ont travaillé si fort et transmis leur passion jour après jour depuis tant d’années.

Un immense merci à tous nos partenaires qui nous ont soutenus dans le calme comme dans les tempêtes.

Un immense merci à toutes les personnes bénévoles qui se sont investies pour la mission de l’organisme.

Enfin, un immense grand merci à Marie-France Verdi, directrice générale et artistique et co-fondatrice, qui aura réussi à faire vibrer cet organisme depuis toutes ces années. Nous lui souhaitons de profiter maintenant d’une bonne retraite bien méritée.

Message de Marie-France Verdi, directrice générale et artistique, et co-fondatrice

C’est en 1998 que l’idée a germé avec ma complice de théâtre et amie, Sylvie Houle, de faire « quelque chose ensemble » afin de rejoindre les jeunes de tous les milieux et leur offrir une fenêtre d’épanouissement à travers la combinaison du théâtre et de la danse.

Je tiens à exprimer toute ma gratitude à cette précieuse amie, mais également à vous tous, grands et petits, pour les rencontres, les apprentissages, les collaborations, les projets communs et la solidarité.

Vous avez été nombreux à croire à la nécessité d’une organisation comme Côté Cour Côté Jardin et à vous y investir.  Avec les enfants, vous avez été ma motivation tout au long de ces années.

Des perles ont germé, la lumière a surgi dans les yeux.  J’aurais souhaité que Côté Cour Côté Jardin demeure encore un écrin pour tant de jeunes.  Je vous dis simplement merci d’avoir été là.

Message de Sylvie Houle, co-fondatrice

Côté Cour Côté Jardin a été un terreau très fertile pour l’épanouissement des arts dans la communauté. De nombreux enfants et jeunes ont pu s’ouvrir aux arts de la scène grâce à la grande qualité des équipes pédagogiques et artistiques sous la coordination de Marie-France Verdi.

Son dévouement, sa rigueur, sa passion, son ouverture, sa ténacité, ses talents et sa capacité à rebondir font d’elle une femme exceptionnelle. Je lui lève mon chapeau pour ces multiples réalisations artistiques de grande qualité, tant dans le réseau scolaire que dans l’arrondissement Rosemont, dans les ateliers de danse et de médiation culturelle ainsi que les camps artistiques, et ce, depuis plus de 20 ans !

Je suis évidemment très attristée de la fin des activités. Toutefois je suis certaine que l’art de la danse et du théâtre à Côté Cour Côté Jardin a illuminé au passage plus d’une vie !